: --------------------------------------------------------------------------------

Journal 2006

 

                                                 

                  Une année commence sans toi.Une année qui m'éloigne un peu  plus de toi. Mais un jour viendra où l 'on se retrouvera.

                        Maman qui t'aime.

Que 2006, comble tous vos souhaits pour vous et ceux qui vous sont chers.

Familles, amis si vous souhaitez  mettre un texte ou autre, vous pouvez me le faire parvenir ou le mettre en commentaire.Laurent vous remercie de venir régulièrement sur son site.

Ce site a été fait pour que l'on ne t'oublie pas.

voici l'adresse du blog  de Laurent il y a des poèmes, des chansons, des citations

http://monfilslaurent.tchatcheblog.com

 J'entends une petite voix qui me dit  'bonne année maman

Je vais consacrer cette année à améliorer le site et à l'enregister pour que nous puissions le garder toujours

Le 15 janvier 2006
J'entends les gens me dire, il a fait son choix, et après plusieurs mois de réflexion, je me dis, il a fait un mauvais choix comme on en fait beaucoup.
Tout l'avenir s'ouvrait à lui, il ne l'a pas vu comme ça.
 Un moment d'égarement, de découragement, submergé par une douleur morale très forte, trop brusque, trop violente qui l'a littéralement happé, un mal de vivre insupportable qui aurait pu guérir et pourtant il n'a trouvé que cette solution.
S' il avait attendu jusqu'au lendemain matin, il aurait vu les choses différemment.
Un jeune qui met fin à ses jours ne choisit pas de mourir. Il veut simplement arrêter une souffrance insupportable à cet instant là, il veut dormir, oublier.
Cette mort est un accident de la vie, ce n'est pas un choix, ni le fait du destin.
C’est la chose la plus injuste qui soit et la plus dénuée de sens.
Pour faire réellement un choix, il faut se donner le temps de la réflexion. 
Je suis convaincue que ce n'est pas un choix réfléchi, pensé et prémédité.
 Il s'agit de la seule solution trouvée pour solutionner à ce moment là, son problème.
Laurent aimait la vie, il était trop sensible, c’est pour cela qu'il est parti, il n'est pas arrivé à assumer sa vie. S'il avait fait un choix, il nous aurait laissé une lettre.
 Mais je veux croire que cette vague qui l'a emporté est une sorte d'appel, qu'aujourd'hui il a trouvé la paix et qu'il continuera à vivre avec nous. 
 
le 27 février 2006

Aujourd'hui devrait être un grand jour, Daniel a enfin son petit garçon, il s'appelle

Maxime. Il a 15 mois, les yeux bleus et il est en bonne santé.

Je suis très contente pour eux, mais mon coeur est triste. 

Le 6 mars 2006

 Aujourd'hui papa prend 60 ans.  Il ya 10 ans nous étions tous réunis pour fêter son anniversaire, aujourd'hui ton absence nous manque toujours autant.

Le 13 mars 2006

 Je suis mal, envie de rien.Eh oui encore un 13, que ce chiffre revient souvent.Tous les 13 du mois

Tu me manques, pas une journée, une heure sans penser à toi.

 Pourquoi nous as-tu quitté?  Nous aurions pu t'aider.

Pourquoi la vie est telle si cruelle ?

 

   le 20 mars 2006

Le printemps aujourd'hui, encore un que nous passons séparer.

Quoi que les saisons n'aient plus beaucoup d'importance.

Le vide de ton départ est toujours aussi présent.

 Je lis, recherche des poèmes, des citations pour mettre sur ton blog,cela m'occupe l'esprit.   

  

       le 1 avril 2006 

1 an,9 mois ,19 jours me séparent du départ de Laurent.

Bien que je ne sois pas facile à vivre j’aimerai rencontrer  de la compréhension de la part de mon entourage, j’en ai besoin.

J’aimerai que vous n’ayez pas  de réserve à prononcer le nom de Laurent, à me parler de lui.

Il a vécu, il est important pour moi j’ai besoin d’entendre son nom et de parler de lui ;

alors ne détournez pas la conversation.

 Si les larmes inondent mon visage quand vous évoquez son souvenir, ce n’est pas parce que vous n’avez blessé.

C’est sa mort qui me fait pleurer.

 Il me manque.

J’aimerai que l’on essaye de ne pas oublier mon enfant, d’en effacer le souvenir.

Etre parent en deuil n’est pas contagieux, ne vous éloignez pas de nous .

La perte d’un enfant est la pire des tragédies.

Ne comptez pas que je vais guéri dans les années à venir ..

J’apprends à survivre à sa mort, à vivre malgré tout avec son absence.

 J’ai des hauts et des bas. Je n’ai pas besoin de médicaments ce sont des béquilles.

 Le seul moyen de traverser mon deuil, c’est de le vivre.

Il faut accepter de  souffrir avant de guérir.

J’espère que vous admettrez mes réactions, ma colère, ma culpabilité,mon désespoir,ma remise en question mes valeurs fondamentales, essayez de m’acceptez dans l’état ou je suis momentanément sans vous froisser

Il est normal que la mort de Laurent remettre en question beaucoup de choses.

 Le deuil transforme une personne .

Je ne serai plus celle que j’étais avant le départ de LAURENT.

 Si vous attendez que je redevienne comme avant vous serez frustrés.

Le jour de l’anniversaire,et celui du décès sont très difficiles à vivre pour moi, de même que les autres fêtes et les vacances. J’aimerai qu’en ces occasions vous puissez me dire que vous pensez à mon enfant. Quand je suis tranquille ou réservée, sachez que je pense à lui.

Il me manque tellement

 

 
  
Le 23 avril 2006
Nous sommes allés au cimetière avec ta puce.Elle a arrosé les fleurs, puis elle s ‘est assise sur la pierre et au bout d’un moment, elle a dit pourquoi tu fumais beaucoup et tu travaillais trop.Cela m’a fait très mal de la voir si triste.Comme nous? elle commence à dire pourquoi. Tu lui manques.

Mercredi nous allons  au zoo de la palmyre avec Nolwenn et Morgane

        

 

 

                    Le 7 mai 2006

    Tata Renée m'a remis un très beau texte pour toi, que j'ai mis dans la rubrique texte choisie 

           Le12 mai 2006
Loin de moi tu es allé, sans un mot, sans un baiser
sans me laisser le temps de te dire à quel point je t'aime

Tu étais trop jeune pour mourir mon enfant.
Jamais tu n'aurais du quitter cette terre avant moi, ta maman
Avec toi, ma vie, mes pensées, mon coeur s'en sont allés
je survie,  je me bats et chaque jour, je pense à toi

Il faut que je te laisse t'en aller, que ton âme repose enfin en paix
mais cette souffrance m'empêche d'avancer, tu es, resteras toujours mon bébé.

Je sais qu'un jour pourtant, je te retrouverai alors enfin je serai apaisée
          mais pour l'instant, je dois continuer, pour la famille, les amis, tous ceux qui m'aident.

         Peut-être qu'avec le temps, ma peine diminuera, mais mes pensées se tournent vers toi
          Ta présence guide mes pas, je sais au plus profond de moi, que tu es toujours près de moi
 

  

 

 

15 novembre 2006

Un petit problème est intervenu sur cette rubrique.

Tous les messages écrient depuis le mois de juin se sont effacés.

Je ne pourrai pas  remettre tous les messages certains étaient spontanés et sur le moment de mes émotions

.En juillet nous avons eu Nolwenn, elle a été à la pêche avec papa,

Elle semblait très heureuse de pêcher des poissons elle adore cela  

En septembre, nous sommes allés passer une semaine à Belle île,

 nous y avons été avec toi et ta sœur quand vous êtes enfant . 

Octobre Philippe nous a quitté, tu as du le retour ver là haut,

si un là haut il y a .....

   .

Le 18 novembre 2006

 Tous vos commentaires de cette rubrique ont disparus aussi je m'en excuses.

Actuellement le serveur E- monsite est entrain de travailler pour changer de serveur

Des que c'est fini j'espère que l'on pourra voir le site correctement.  

Le 23 novembre 2006

    Je suis condamnée à compter les années d'absences
    Condamnée jour après jour à subir ce vide intense
     Ne plus jamais t'entendre prononcer maman
     Tu es mon fils, mon enfant
     Les doigts crispés sur mes entrailles
     Je voudrai arracher ce coeur qui me mitraille
     Je donnerai n'importe quoi
     Sans aucune restriction ni loi
     Pour que mon cerveau fasse une pose
     Eluder toutes ses pensées moroses
     Seulement dix minutes sans plus penser à rien
     Le vider complètement du mal comme du bien
     C'est si dur de vivre comment trouver la force de continuer
     Je voudrai m'endormir ne jamais me réveiller
     Le manque de toi est intolérable
     La douleur est ingérable
 . Tu nous manques tellement

le 27 novembre 2006

 

 

Le 28 novembre 2006

    E monsite a fini de transférer  les sites sur le nouveau serveur.

    Je vais pouvoir revenir écrit des articles.

On peut aussi remettre des messages.

    Il va falloir que je reprennes toutes les rubriques,

 une à une car il y a un grand décalage les écrits ont un peu bouger

 

 

Le 8 décembre 2006

 Un Noël de plus qui approche sans toi .

J’ a commencé à faire le sapin,

 Le cœur n’y est  pas mais pour les petites il faut le faire

comme toi et ta sœur elles ont le droitde voir la féerie de Noël,

 fête que j’adorais avant.......

 Il pleut dans mon cœur comme il pleut dehors.

 Le mauvais temps n’aide pas,  je suis triste ce soir

 Je me demande encore POURQUOI et POURQUOI.

La vie ne sera plus comme avant

 

 

le 13 décembre 2006 

 Oui encore un 13 soit disant un chiffre porte bonheur

    Je t'aime à l'infini mon grand pour toujours tu es dans mon cœur. 

  Sans toi ce monde n’ est que douleur, la mort a peut être pris ta vie 

  Mais notre amour jamais ne sera détruit nous nous retrouverons

image hébergée par photomaniak.com

 

 

  Le 14 décembre 2006 

   Que d'étoiles dans le ciel

    Vois comme elles étincellent selon la légende d'antan 

    Ce sont les âmes , des enfants morts sans avoir eu le temps,de seulement devenir grand

    Elles protégent toute la nuit leur maman endormie

                       

image hébergée par photomaniak.com

  

 

Le 20 décembre 2006-

 

Le grand décompte est commencé. Il ne reste plus que quelques jours avant Noël.

J’espère de tout cœur, peu importe les préparatifs que cette fête  sera remplie de magie pour les enfants

Le plus beau cadeau demeure celui d’être près de personnes qui nous aimons .

Ton absence sera grande

 

Nous avons eu Nolwenn qui est allé cherché le lot qu'elle avait gagné d'un concours fait  à jardiland

noel

 

Nolwenn avec le beau sapin qu'elle a gagné

 

image hébergée par photomaniak.com

 

Le 21 décembre 2006

nous avons éclairé le jardin pour les filles

jardin

                        

image hébergée par photomaniak.com

le 25 décembre 2006

3éme NOEL sans toi

                                                        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (2)

1. lilou 09/02/2008

Je suis de tout coeur avec vous, bravo pour votre courage!! votre fils est là prêt de vous vous ne pouvez pas le voir mais il vous entend et si vous observez bien toutes les choses, les bruits, les odeurs qui vous entourent vous sentirez sa présence.
Vous pouvez m'écrire si vous le souhaitez
A lire lorsque vous en aurez la force "nos proches ne meurent jamais" d'Allison DUBOIS
Bien sincèrement

2. karine 12/01/2008

bravo pour ce blog et desole pour laurent et le grand chagrin qui vous innonde vous pouvez m'ecrire sur msn avec cette adresse bon courage a vous et a la famille je suis de tt coeur avec vous

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×