: --------------------------------------------------------------------------------

Textes offerts(4)

              

 

                        

Image hébérgée par hiboox.com

                                                            

                                                                                    TEXTES OFFERTS

                      Ces textes t'ont été offerts.

                      Vous pouvez vous aussi me faire parvenir un texte si vous le    désirez

                                                                  

              Promesse pour demain

Entre tous mes tourments, entre la mort et moi, entre mon désespoir et la raison de vivre,

 il y a l'injustice et le malheur des hommes que je ne peux admettre, il y a ma colére.

Il y a les maquis couleur de sang d'Espagne, il y a les maquis couleur du ciel de Grèce.

Le pain, le sang , le ciel et le droit à l'espoir pour tous les innocents qui haïssent le mal.

La lumière toujours  est près de s'éteindre, la vie toujours s'apprête à devenir fumier, mais le printemps

 renaît qu'il n'en a pas fini, un bourgeon sort du noir et la chaleur s'installe.Et la chaleur aura raison des

 égoïtes, leurs sens atrophiés n'y résisteront pas; j'entends le feu parler en riant de tiédeur; j'entends

un homme dire qu'il n'a pas souffert.

Toi qui fus de ma chair la conscience sensible, toi quej'aime à jamais,

 toi qui m'as inventé, tu ne supportais pas l'oppression ni l'injure,

 tu chantais en rêvant le bonheur sur la terre, tu rêvais d'être libre et je continue

Paul Eluard

Trace de toi

 Il restera de toi ce que tu as donné au lieu de garder dans des coffres rouillés

 Il restera de toi de ton jardin secret une fleur oubliée qui ne s’est pas fanée 

 Ce que tu as donné en d’autres fleurira,celui qui perd la vie un jour la retrouvera

 Il restera de toi ce que tu as offert,entre tes bras ouverts un matin de soleil.

 Il restera de toi ce que tu as perdu que tu as attendu plus loin que tes éveils .

 Ce que tu as souffert en d’autre revivra,celui qui perd sa vie un jour la retrouvera .

 Il restera de toi une larme tombée,un sourire germé sur les yeux de ton cœur.

 Il restera de toi ce que tu as semé,que tu as partagé aux mendiants du bonheur.

 Auteur anonyme

Texte donné par tata Renée 

                                                       

          Je sais que tu danses


          J'aimerais que le temps s'accélère,
          Qu'il efface toutes nos scènes de guerre,
          Et que cette histoire recommence.
          Y a bien des nageurs qui reviennent,
          Y a bien des forêts qui s'éteignent,
          Y a bien des étoiles qui avancent.
          Toi, je sais que tu danses.
          ... Je sais que tu danses.
          Je vois dans mes nuits écarlates,
          Des diables et des dieux qui se battent,
          Devant tes cheveux qui balancent.
          Pendant que mes forces s'évaporent,
          Pendant que mes mains cherchent ton corps,
          Dans toute l'épaisseur du silence.
          Je sais que tu danses.
           ... Je sais que tu danses.
          Je vois ton image partout,
          Des croix sur les endroits où,
          Depuis ton parfum se balance.
          Je vois ton image partout...
          Je ferai de mon mieux pour sourire,
          Je baisserai les yeux pour te dire,
          Combien les hivers sont immenses.
          Sans que tu prononces une parole,
          Sans même que tes pieds touchent le sol.
          Quand tu reviendras si t'y penses.
        
  J'aimerais que tu danses.
          ... J'aimerais que tu danses.
         Y aura ton image partout,
         Des croix sur les endroits où,
         Depuis ton parfum se balance.
         Y aura ton image partout...
         Y aura ton image partout,
         Des croix sur les endroits où, 
         Je vois ton corps en transparence.
         Y aura ton image partout...
        ...Y aura ton image partout...

              Marilili( la gentiane)   

                                                           

 

voici un texte que m'a envoyé une amie,

 

voici le texte:le 23/9/2012

Je te veux vivante, maman

Je pleure mon enfant qui est mort…

Mais en même temps, j’entends sa voix qui me dit avec une légère impatience :

« Maman, ne te tracasse pas pour moi, maman, n’en reste pas là !
Oui, mon départ t’a fait très mal !
Oui, tu as toujours très mal, mais tu sais maintenant que c’est un envol, non un naufrage !
Oui, je sais, cela est inguérissable…
Mais que cela ne t’empêche pas de penser aux autres et aussi à toi.
Continue à cueillir, maman, tous les bonheurs de la vie, même les plus petits, même s’ils ont un arrière goût de cendre parfois.
Fais-toi plaisir, chante, écoute de la musique, crée quelque chose avec tes mains, crée quelque chose avec ton cœur, avec ta tête !
Sans cesser de pleurer, peut-être, mais crée !
Je te veux vivante, maman.
Que mon départ soit pour toi source de vie !
Je t’en prie, ne t’abandonne pas ! Continue, va !
Tu le sais, je suis avec toi tous les jours.
Je te veux vivante, maman ! »

            

                                           

                                 
         

Commentaires (4)

1. monfilslaurent (site web) 08/10/2014

Merci Caroline
gros bisous

2. caroline 04 08/10/2014

Lorsque la mort vous touche dans ce que vous avez de plus cher au monde
il n'y a pas de doutes, la peine est très lourde, insurmontable.
Même entouré de beaucoup de monde, on se retrouve seul avec son chagrin.
ce petit mot n'y changera rien mais c'est un mot de soutien.
caroline

3. hannah 20/09/2013

que de beaux mots remède contre les maux ... bien affectueusement ...

4. lisa marie 31/01/2010

[center][/center]Jaime vrmm toon bluug je trouuve sa vrai et tout je te félicite

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×